OVNI en vue (et vue), Scott Pilgrim vs. The World

Il faut le dire, j’ai des gouts filmographiques assez bizarres, mademoiselle pourra en témoigner, je pense qu’elle a vu énormément d’ovnis depuis qu’elle est avec moi. Et ici, j’en ai sorti un assez fameux, pratiquement autant que Zombieland, avec le succès qu’il va connaître aussi (rire #oupas)

Bienvenue dans le monde de Scott, Scott Pilgrim, jeune gamin un peu branlant, ayant une passion pour le rock avec son groupe Sex-Bob-Omb dont il est le bassiste. Une vie de gamin ordinaire, si ce n’est qu’il s’est fait largué par de par Envy Adams devenue mondialement connue avec son groupe The Clash At Demonhead. Il commence à sortir avec une jeune chinoise sympathique pour son âge, mais de qui il se détache petit à petit lorsqu’il rencontre Ramona

Et c’est ici que toutes les emmerdes commencent, Ramona possède 7 exs démoniaques, que Scott doit défaire si il veut sortir avec sa dulcinée aux cheveux colorée. Cela ne va pas être une mince à faire !

Scott Pilgrim vs. the World

Issu d’un comics du même nom, mais avec plus de chapitres, Scott Pilgrim se défend très bien. On le compare souvent à Kick-Ass, et personnellement, je trouve qu’on en est fort loin. Les visuels sont différents, le réalisme aussi, l’histoire complètement… Certes ils sont tous deux issus du monde des comics. Mais la comparaison s’arrête là. On ne s’emmerde pas durant le film, jamais, l’ensemble est bien géré, autant l’histoire que les combats, l’humour au rendez-vous. Même si l’acteur semble un peu niais (cfr Juno), il est plus crédible que l’attardé que l’on peut voir actuellement dans « She’s out of my league » ou « The Sorcerer’s Apprentice » (certes ce sont des films de bas étage, mais la catégorie d’acteur, jeune looser déprimé, ça commence à me bourrer sec).

Scott Pilgrim vs. the World 2

Pour un vison optimal, préférez le Blu-Ray pour voir les magnifiques effets… Bah oui, le Blu-Ray… Quoi ? Il n’est pas sorti au cinéma ? Bah non, il sortira en DVD/Blu-Ray avant la sortie cinéma, et vue la qualité (et je ne suis pas ironique) du film, je doute qu’il se fasse connaître du grand public, trop centré sur la sortie d’Harry Potter (qui est trèèèèès poussif, mais j’en parlerai plus tard).

Ensuite, je vous conseille de vous jeter sur la bande originale du film qui s’introduit avec un Sex-Bob-omb, hurlée par la batteuse du groupe, jouissif, puissant, rock’n’roll et  un retour sans mesure de Beck !

Personnellement un bon 8/10 à découvrir rapidement ! On termine par un petit trailer pour ce mettre l’eau à la bouche (et un aperçu visuel) !