Audiotool – Musicalement vôtre

On va encore dire que je ne découvre rien, mais quand je kiffe je partage ! Je suis depuis le lancement, hyper intéressé par le Tenori-On (donc vous pouvez voir la vidéo ici et). Hier après-midi, en cherchant une application pour Android, reproduisant le système dudit appareil. Et je tombe sur un site, qui émule en flash le même système ! http://lab.andre-michelle.com/tonematrix

Tenori-on Web

J’ai été très impressionné par le système mis en place, ça nous offre la possibilité pour faire des mini compositions. Vous allez vous dire : « Tous ça pour ça, way, ça vaut pas un article » oui, mais non, sur le même site, il y a un AudioTool assez impressionnant ! Toujours en flash, le site vous propose une brochette de séquenceurs, effet, et autres pour vous amuser musicalement !

Audiotool

Que dire de plus ? Si ce n’est… Allez essayer ! Si vous n’avez pas envie de payer des sommes folles pour faire un peu de musiques dans votre grenier, je vous conseille de vous faire la main dessus ! Et l’application est dispo sur le store Chrome !

 

Partage de liens 1.0.

Bah, wai, je fais un bon gros saut en arrière, en proposant un article avec des liens qui sont tombé dans ma timeline ou dans mon Google Reader. Articles, images, vidéos, photos… Les Liens du Jour font leurs entrées sur le blog !

Futurement votre, l’iPhone de toutes les convoitises

Comme vous le savez sans doute, mademoiselle Lowett aimerait changer son iPhone 3G a.k.a Escargot. Elle pensait temporiser ce changement en s’offrant avant tout un iPad 2 fraichement sorti… Mais, les ruptures de stock ont eu raison de son impatience. Dès lors, elle réfléchit à l’achat d’un nouvel iPhone… Mais pas une vieillerie comme la version 4 (7 juin 2010).

Évidemment, juin approchant, les rumeurs les plus folles courent sur la toile. iPhone 4 blanc en avril, iPhone 5 en juin ou en septembre, iPhone 6 dans le slip… Oula, je m’égare. Dès lors, je me suis laissé aller à une petite analyse chronologique depuis le lancement de la version 4

  • 7 juin 2010 — Annonce de l’iPhone 4 en noir et en blanc et d’iOs 4
  • 11 janvier 2011 — Annonce de l’iPhone 4 CDMA

Donc actuellement, nous avons 2 versions de l’iPhone en vente, une version GSM et une CDMA. Dès lorsiPhone 5

  • Serait-il justifié de la part d’Apple de sortir un iPhone 5 en juin, un an après la version GSM et 6 mois après la version CDMA ?
  • Ou alors de sortir une double version du 5 ? Dès lors les utilisateurs de Verizon se seraient fait avoir sur 6 mois autant que l’opérateur ?
  • Ou encore, sortir enfin l’iPhone blanc (le Graal) en version GSM et CDMA, assortie d’une réduction de prix (comme pour le edge en son temps) ?

 

Pour le moment, je penche pour cette dernière hypothèse, avec un nouveau cycle de keynote lancé depuis l’annonce Verizon. Beaucoup de personnes pensent qu’Apple changera le rythme de ces keynotes sur l’iPhone pour tacler la concurrence qui s’est maintenant habituée.

Personnellement, je pense qu’Apple proposera des keynotes en janvier en lançant des versions GSM et CDMA. Et donc oui, dans les prochaines semaines nous aurons probablement un iPhone blanc dans les deux versions, afin de faire patienter les gens.

Et vous qu’en dites-vous ? Je vous propose de commenter en y allant de vos suppositions les plus folles. Prenez votre boule et jouez à madame Irma !

 

Je suis tendance, je parle web…

Alors que j’ai le nez rivé dans mon mémoire et dans les pénombres insondables des néologismes webiens… Je ne pas fait attention à d’autres concepts qui apparaissent. Enfin, qui se sont glissés dans notre quotidien.

Tout le monde aime parler du 2.0, autant en terme de web que d’entreprises. Au point que ça devient ridicule… Ensuite, il y a les nouveautés qu’apporterait le web 3.0 voire même le 4.0, whoooh, mais c’est cool d’avoir un web sémantique ! Mais monsieur tout-le-monde s’en tamponne l’oreille avec une babouche.

J’arrête mes conneries, je ne suis pas là pour jeter des pierres, car nous faisons partie de ce tout qui se dessine doucement !

Toujours dans l’idée de catégoriser les choses et de les ranger dans des étagères, le web squared créé par Tim O’Really est l’évolution du néologisme « web 2.0″ qui avait été introduit par lui-même. Pour résumer l’évolution du web ou web squared, nous aurions :

  • le web : c’est lire
  • le web 2.0 : c’est écrire et socialiser
  • le web squared : c’est vivre

C’est banalisé et simplifié, mais on comprend un mieux. « Vivre » au moyen des capteurs qui nous entourent partout et tout le temps. Le Web Squared aimerait être en temps réel… Nous y sommes presque, nous partageons aisément nos positions sur Place ou sur Foursquare. L’utilisation de la réalité augmentée ou de Google Goggles voire Shazam !

Nous restons dans l’esprit du partage, mais celui-ci devient localiser. Enfin, « devient », je préfère dire qu’il se glisse doucement dans nos habitudes… Qui ne check pas en arrivant à un endroit ? Qui ne compare pas les prix via les codes-barres ? Qui ne partage pas son parcours Nike+ ? Qui n’utilise pas de codes-barres ?

En un an, le web squared s’est glissé gentiment chez nous par la porte de derrière sans que personne ne le voie.

Ensuite, un autre concept qui s’est introduit sans prévenir, s’appelle la Gamification. Si vous voulez le franciser, dites Ludification (qui fait assez pensé à lubrification, mais nous ne somme pas là pour ça). Pour vulgariser une nouvelle fois le tout, c’est le transfert de mécanismes des jeux dans des applications de la vie quotidienne. Par exemple, les badges Foursquare ou ceux de Miso (on peut/pourrait voir ce concept dans les entreprises aussi).

Amy Jo Kim a résumé la gamification à 5 caractéristiques (un article beaucoup plus complet que celui-ci que je vous invite à lire) :

  • Collectionner
  • Gagner des points
  • Intégrer un mécanisme de feedback
  • Encourager les échanges entre joueurs
  • Permettre la personnalisation du service

Et à nouveau, ce concept ludique s’est glissé gentiment dans votre poche… Tout le monde aime gagner des badges ou des trophées pour tel ou tel actions. La gratification fait partie de l’être humain. On aime être reconnu pour ce que l’on fait.

Voilà, 2 concepts que j’avais envie de partager avec vous. Ce n’est pas l’article le plus complet, mais il permet de comprendre la base du web squared et de la gamifiction.

Pour aller plus loin avec le web squared :

Pour aller plus loin avec la gamification :

Le jour où j’ai eu 3 OS dans un mobile

Le weekend passé, le copain de ma soeur m’a ramené un HTC HD2. Pour la petite histoire, la personne détenant ce smartphone en a marre de Windows mobile 6.5, et elle aurait voulu passer sous Android. Et justement, le HD2 est le smartphone qui permet ce miracle…. Mais pas uniquement.

Ayant le mobile pendant une semaine j’en ai profité pour tester deux trois petites choses.

HTC HD2 Dual Boot

Petit test 1 : Windows Phone 7

Á l’aide de différents tutoriels trouvés sur le net, je me suis aventuré dans les bidouillages de Windows Phone 7. Bon évidemment, pressé comme je suis, je n’ai pas checké les spécificités de la Rom…

HD2 WP7

Je me suis retrouvé donc avec WP7, certes, fonctionnel… Fin presque… le Store était bloqué. Pas très utile pour tester les applications. Mais j’ai quand même fait joujou avec l’OS. Et pour n’être pas un Windows-Lover, je trouve que la firme de Redmond s’en est pas mal tiré ! On fait un bond en avant entre Windows Mobile 6.5 et WP7. Autant que Palm l’a fait avec WebOS. Fluide, agréable à l’oeil, dépourvu de fioritures… Vraiment très sympa. Personnellement, je le conseillerais à un usage plus professionnel, ou l’on a besoin de l’information directement, sans chichis. De plus WP7 se lance directement sans passage par WM6.5.

Petit test 2 : Windows Mobile 6.5

Qui n’était pas vraiment un test, mais plutôt un repassage obligatoire, car pour booter Android sur le HD2 (en passant par la SD) nous sommes obligés d’avoir une base WM6.5, du moins à ma connaissance (sans passer par le NAND)… Quand je vois WM, j’ai le même sentiment que XP sur une tablette… Un OS qui n’est pas adapté au smartphone… Enterrons-le vite !

Petit test 3 : Android

En installant un petit outil qui nous permet de switcher au démarrage entre WM et Android, je m’attaque au petit robot.

HTC HD2 Android

Et pour la peine je me suis mis Cyanogen 7.Aucun souci lors de l’installation, on place les fichiers sur la SD, on boot et bingo ça roule. Je vous le dis tout de suite, Android sur un écran 4,3, ça poutre sévère ! De la balle, super rapide, j’aime les grands écrans, même si ça déforme les poches (et n’y voyez pas d’allusions tendancieuses). Mais le fait de passer par  WM avant, flingue un peu le tout.

 

 

Conclusion

Au final, je me rends compte que si je devais choisir l’un des trois, mon coeur balancerait vers WP7, pour le côté nouveau, facile et light. Même si je ne laisserai pas de sitôt Android OS. L’expérience fut fun, j’ai rendu le téléphone à la personne qui va devoir chipoter à chaque démarrage pour avoir Android… Bon évidemment je lui ai laissé l’opportunité de me le retourner pour que je lui mette une version de WP7 débridé. Un HTC HD2 maousse costaud !

HTC HD2 WM6.5

 

Blogueur cherche codeurs

Salut à tous et à toutes.

Ça cogite beaucoup ici, j’ai un petit calepin avec bon nombre de projets, concepts, idée, que j’essaie de garder jalousement. Car j’en vois souvent qui apparaissent ici et là. C’est assez affolant… Vous pensez à quelque chose, et quelques années plus tard vous voyez votre idée gambader sur les chaines nationales… Fin soit.

Dès lors, je me suis dit que j’allais prendre le taureau par les cornes et proposer le tout ici. (Vous me dites si ça existe déjà)

Monsieur et madame font les courses

Imaginons que madame au boulot n’a pas le temps de faire les courses et que monsieur a justement pris une journée de congé. Madame a plusieurs possibilités :

  1. Téléphoner à monsieur et lui dictez la liste des courses (pas évident, monsieur peut oublier)
  2. Envoyer un SMS… Monsieur pourrait ne pas le voir
  3. Envoyer un mail… Dans la masse de spams
  4. Attendre le samedi et aller faire les courses… Et puis quoi encore ?

Dès lors, je me suis dit, pourquoi ne pas créer un partage de listes de courses. Le principe serait simple. Dans l’application (mobile ou web), madame tape la liste des courses qu’elle envoie à monsieur. Une petite notification par mail ou en push sur son mobile offre à monsieur une liste des courses toutes prêtes pour qu’il aille faire les courses.

Simplement ! Après on pourrait imaginer une amélioration des systèmes avec des conseils, notes, les prix les moins chers dans les environs… (non pas de baaaaadges, pas encoooore)

Fin voilà, s’il y a des codeurs iOs/Android qui sont intéressés, contactez moi via l’onglet contact (il y a d’autres applications qui traine dans mon calepin si ça vous dit aussi)