Test Persona 3 Portable sur PSP

Hello à tous et à toutes,

Cela fait fort longtemps que je n’ai plus bloggué et encore moins sur les jeux vidéo. En effet, j’avais été embarqué dans l’aventure Natural Born Player grâce à V1, mais faute de temps, j’ai du laisser la main. Je vous invite néanmoins à aller lire les articles et les tests manoeuvrés par le nouveau redac’ chef, ManuSupra et contemplé la nouvelle version de NBP !

Comme vous devez le savoir, je suis tombé sur une super bonne occaz PSP. Je râlais tellement de m’être fait voler la mienne quelques années auparavant, que je n’ai pas pu résisté à cette offre en or. Et après avoir navigué entre différents jeux (et je me suis même remis à Final Fantasy 7), je me suis arrêté sur Persona 3 Portable. Un jeu aussi étrange que prenant !

Persona 3 Portable

Atlus éditeur des Persona, spin off des jeux Shin Megami Tensei, nous propose depuis quelques temps des remake sur PSP. Après Persona 2 Innocent Sin, et avant le 2e remake Eternal Punishment, voici Persona 3 Portable. Sorti en juin 2011. Le jeu vous entraine dans la vie d’un ou une jeune étudiante qui débarque dans une nouvelle ville et école, pleine de rencontres et de mystères. Les choses se corsent lorsque vous vous faites embarquer sans le vouloir par vos camarades de dortoir durant la « Dark Hour » pour vous battre contre les fameuses « Shadow« , au côté de votre puissant double psychique, le « Persona« . Et le joyeux bordel commença

Tartarus de P3P

La « Dark Hour« , est une heure qui n’existe pas mais qui se situe entre 2 jours, à minuit pile, le temps se fige et la fête commence. Si vous n’êtes pas « éveillé » vous ne la voyez pas passer, pour les autres,… C’est l’enfer sur terre !

Une tour inconnu se dresse durant cette « Dark Hour« , le « Tartarus », que vous allez devoir arpenter pour en découvrir les secrets et détruire toutes les « Shadows » qui s’attaquent aux gens.

Jusque là, on se trouve devant un RPG basique avec des « Monstres » alliés utilisables durant les combats, mais là ou cela se corse c’est que vous devez aussi, orchestrer votre vie estudiantine entre les partiel, les club de sport, les relations, les jobs,… Et tout cela influera votre parcours et votre aventure. Sans oublier que ces interactions sociales joueront un grand rôle dans la créations de certains Persona.

Les relations dans P3P

Et pour pimenter un peu le tout, vous aurez droit de rejouer l’aventure d’un point de vue complètement différent,… celui d’une fille. Outre les couleurs roses dans les menus, il semblerait que l’aventures soit quelque peu bouleversée ! On devrait avoir une vision assez différente du jeu original. Accompagné cela de l’option New Game + ainsi que des différents niveaux de difficultés.

Même si je suis un grand fan de RPG (je vous citais plus haut FF7), j’ai eu du mal à commencer celui-ci ! Les aventures très J-RPG ne sont pas ma tasse de thé, et les design trop radicaux me font généralement fuir. Malgré une introduction suuuuupppeer longue, dans le genre ou il ne se passe rien pendant 30 minutes/1 heure sauf du dialogue, cela pourrait  refroidir plus d’une personne, mais j’ai tenu bon et je n’ai pas été déçu !

J’ai bien joué 3 heures d’affilés et je ne suis qu’au début du jeu ! Prenant, vibrant, attachant avec un côté RPG passionnant ! Je n’attends qu’une chose, c’est d’avancé plus encore dans l’histoire et les intrigues. Les graphisme sont de bonne facture et le côté anime n’est pas trop dérangeant en fin de compte. Il y a quand même un point sur lequel je ne suis pas totalement pour, c’est le principe d' »Evoker« . En forme de Magnum, cet objet permet de réveiller le Persona qui est en vous,… En faisant le geste de vous tirer une balle dans la tête. Principe un peu glauque qui est soulevé par un des personnages en début de parti… Je n’adhère pas totalement à cela…

Evoker P3P

J’ai été plus que surpris par ce titre ! Je le conseille à tout fan de RPG qui ne trouve pas son due sur PSP (et oui, c’est une vache anorexique pour les rolliste), et surtout ne vous arrêtez pas à la langue, le jeu en vaut la chandelle !

Et si par ailleurs vous avez d’autres jeux du genre à me conseiller, les commentaires sont ouvert