WE7, nourris moi de musique ! [Bonus inside]

We7, ze web radio en streaming qui débarque en Belgique ! Avec mademoiselle, nous avons pu avoir une sneak peak sur ce nouveau service officiel et non-pirate de streaming de musiques ! Je n’ai pas blogué dessus plus tôt, car je voulais lui faire subir quelques stress tests. En effet, je suis un féru de musique et ne pas trouver ce que je veux ou ne pas découvrir des nouveautés ! Dès lors, je me suis penché sur le cas de we7 pour lui faire subir mes attentes musicales… Et je dois avouer que je n’ai pas été déçu !

We7, qui, que, quoi, comment ?

We7 est la contraction de We (nous) et 7 (chiffre du bonheur), tout simplement. Et son principe est encore plus simple, il nous propose d’écouter de la musique, laisser tourner le brôle sans que l’on se coltine les éternelles créations de listes de lectures (qui au final vous offre toujours le même style de musique).

We7, c’est 7,5 millions de titres en accord de diffusion avec les majors ! c’est déjà 3 millions d’utilisateurs en Grande-Bretagne (berceau de la société créée par Steve Purdhman).

Mais ce n’est pas que ça, il serait fastidieux de devoir systématiquement chercher la musique, We7 propose simplement des radios au côté des morceaux et des artistes, par exemple les années 80 ou 90 (grand classique) ou encore mieux, les radios des festivals de l’été. Vous avez accès aux meilleurs morceaux des groupes se produisant sur le sol belge cet été ! Pratique si le temps est quelque peu maussade comme pour Dour cette année !

C’est quoi l’enroul’ ?

Il n’y en a pas ! Comme je vous l’ai dit, ils sont en accord avec les majors pour la diffusion de la musique, de plus ils sont en partenariat avec des petits groupes belges pour les promouvoir. Leur source de revenus provient actuellement des bandeaux d’affichage (Quick était partenaire au lancement), mais aussi d’un message court de 5 secondes à 30 secondes toute les 3-4 morceaux… Ça va quoi c’est raisonnable ! Non ? Vous riez ou quoi ? Quand vous écoutez la radio le matin de la bagnole, c’est pareil ! Il y a de la musique, mais aussi des pubs (et parfois des speakers). Il faut noter que l’écoute des radios est offerte, mais les requêtes d’artistes ou de morceaux sont limitées à 50 par mois.

Musicalement vôtre

Eh oui, comme je le disais, je suis un malade de la musique, peu de gens arrivent à me suive ou me catégoriser. J’écoute de tout et je suis avide en nouveauté ! Ici, j’ai trouvé une bonne alternative à me playlist iTunes, et mieux encore j’ai découvert des remix et des nouveaux artistes ! De plus, lors de soirées, j’ai pu proposer à mes compatriotes de choisir ce qu’ils voulaient écouter. Par le passé, je restais maitre d’iTunes et de ma musique torturée et malade XD Ici, chacun a pu mettre la radio ou l’artiste qu’il voulait ! Ils sont en partenariat avec LastFM en ce qui concerne des sélections musicales les plus cohérentes possible !

Conclusion

Au final, très bonne initiative officielle ! Kiffante et prenante, elle permet d’offrir une large gamme de morceaux et d’artistes. Basique pour le moment, le service proposera dans le futur l’intégration des différents réseaux sociaux, une base de données encore plus large et des applications dédiées pour les tablettes et pour les smartphones disponibles sur le marché.

Petit Bonus — SBTRKT

Et le petit bonus que j’ai découvert au détour de mes pérégrinations sur We7, je vous présente SBTRKT prononcé Subtractone, cet artiste masqué cache une musique légèrement dubsteppée, mais tellement jouissif. J’ai dévoré l’album de bout en bout ! Je remercie le service We7 de m’avoir fait découvrir cet artiste fabuleux ! L’album est disponible chez tous les bons disquaires ou plateformes de téléchargement légales !

  • 1. HEATWAVE
  • 2. HOLD ON
  • 3. WILDFIRE
  • 4. SANCTUARY
  • 5. TRIALS OF THE PAST
  • 6. RIGHT THING TO DO
  • 7. SOMETHING GOES RIGHT
  • 8. PHARAOHS
  • 9. READY SET LOOP
  • 10. NEVER NEVER
  • 11. GO BANG

Et en prime, le clip de wildfire !