Rattrapage filmique

Non non, je ne boude pas encore les salles obscures, même si le mémoire me prends beaucoup de temps libre, nous avons eu l’occasion de voir quelques films ces dernières semaines. Voici une petite recap’ avec une mini critique !

Remarque : Un clic sur les images vous renvoie au trailer, regardez-les si vous voulez être spoilé ! À vos risques et périls.

The King’s Speech

King's Speech PosterUn discours, un roi, un handicap… L’histoire peu connue du Roi George VI, qui a dû au cours de son règne imposé se libérer de son trac grâce au bien fait d’un thérapeute du langage. Colin Firth qui fut primé pour son rôle ne l’a pas volé ! On le voit peu à l’écran, du moins dans les grandes productions, mais lorsqu’il choisit un rôle, il le joue à la perfection. Il est vrai que le film souffre de troubles scénaristiques (ne vous attendez pas à du rebondissement), mais  il reste un des must-see de Tom Hooper !

127 Hours

127 Hours PosterUne crevasse, un randonneur et une caméra… Basé sur des faits réels, le film nous présente les 127 heures de calvaire qu’a passées un adepte de la randonnée sauvage, coincé dans une crevasse. Oppressant, hypnotisant, unique… James Franco joue terriblement bien, il a une présence unique, on sentirait presque la folie grimpée le long de sa colonne vertébrale. Un film de Danny Boyle que je vous conseille fortement !

The Fighter

The Fighter PosterDeux frères, une carrière naissante et une autre éteinte, un coup de poker et un coup de seringue… Voici les ingrédients de The Fighter, l’histoire de Micky Ward qui va voir naitre sa carrière petit à petit, pendant que celle de son frère sombre dans l’enfer du crack. David O. Russel nous présente ce biopic avec Mark Walhberg et Christian Bale qui gagne d’ailleurs un oscar pour son second rôle ! Encore un must-see !

Hereafter

Hereafter PosterL’au-delà, plusieurs histoires, une fin… un film qui nous met dans la peau de 3 personnes qui sont assez proches de madame la mort. Leurs histoires se croisent, s’entrechoquent, et finissent pratiquement ensemble. Un film de Clint Eastwood où je n’arrive pas à me souvenir d’une once de scénario en comparaison aux trois précédents. Je n’ai pas été fort convaincu par ce film. Eastwood en a déjà réalisé des meilleurs.

Sucker Punch

Sucker Punch PosterUn groupe de filles livré à elles-mêmes dans un monde pseudoréel et emmené par Babydoll nous font vivre leurs quêtes rock’n’roll au travers de différents plans terriblement orchestrés par monsieur Snyder ! Un film débouté par la critique, mais qui vaut le détour ! Faites-vous votre propre opinion. Une OST dépotante, des visuels à couper le souffle ! Même si le scénario est un peu bancal, je vous le conseille. Mais si comme le dit Lowett : « on aurait préféré y jouer ! »

Scream-a-Thon

Trilogie Scream Poster

Et on termine ce petit tour filmique par un marathon qu’on se fait mademoiselle avec  les films Scream avant de se jeter sous la coupe du nouveau tueur dans l’épisode 4, 10 ans après. Celui-ci réunira toute l’équipe des précédents films… encore vivants du moins !