Petite arnaque familiale

Jamais facile de faire une suite à un grand film, encore moins la sortir 23 ans après l’original. Je veux évidemment parler de Wall Street : Money never Sleep. Recontextualisons un peu !

Wall Street premier du nom, sort en 1987, il raconte l’histoire de Bud Fox joué par Charlie Sheen, courtier en bourse à Wall Street, qui désire arriver rapidement au sommet. À force de persévérance, il arrive à convaincre Gordon Gekko (Michael Douglas), sommité dans le domaine, de le prendre sous son aile. S’en suit une escalade jusqu’à l’enfermement de Gordon Gekko pour délit d’initié et fraude.

On se retrouve 20 ans plus tard, en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore joué par Shia LaBeouf, est prêt à tout pour venger son mentor Lewis Zabel, qui s’est suicidé après une perte faramineuse. Afin de se venger, il demande de l’aide au meilleur traders de tout les temps qui vient de sortir de prison, The Gekko, Gordon Gekko, qui n’est autre que le père de sa fiancée (qui a coupé les ponts avec celui-ci pour diverse raison). Entre aide, esprit paternaliste, manipulation, une seule règle… L’argent ne dort jamais.

Bon après avoir brodé les deux pitchs d’un coup, que penser du film ? Il ne faut pas avoir un Master/Bac+5 en Eco pour apprécier le/les films. L’intrigue est intéressante, l’aspect financier est très bien rendu. Il faut dire que j’adore les films de magouilles, d’arnaques, ou tout le monde se tire dans le dos sans vraiment comprendre le pourquoi du comment… J’attendais quelque chose de différent tout de même. Je trouve personnellement que la romance prend beaucoup trop de place dans l’histoire, j’ai beaucoup aimé voir un Gordon Gekko, fatigué, las et rangé… Mais on laisse beaucoup trop de place comme je l’ai dit aux sentiments pour délaisser le monde des requins. Je trouve cela dommage. D’ailleurs dans la même lignée, le film aurait pu s’arrêter 20 minutes avant la fin ! Pour rester dans l’esprit du premier film. Mais il fallait qu’on emballe le tout dans un joli paquet… Hélas ou pas… Mon Wall Street s’arrête à 1 h 50 !

Ce qui me fait penser, qu’on pourrait faire un Fan-Edit sur le film et retirant toutes les crasses pseudoromantiques et revenir aux racines du film !

Ceci étant voici le trailer.

Qu’en avez-vous pensé ? Je suis peut-être trop vindicatif ?